L'UE est en tête de la réglementation de l'IA avec l'AI Act

Publié le 05/22/2024
مدونة ذكاء

L'Union européenne a adopté le premier cadre juridique complet pour l'intelligence artificielle, connu sous le nom d'AI Act. Cette législation vise à réglementer ces technologies en fonction de leurs risques et impacts potentiels. Elle garantit le développement de systèmes sûrs et fiables tout en protégeant les droits des citoyens européens.



Un cadre réglementaire global basé sur les risques

L'AI Act s'applique exclusivement au droit de l'UE, avec des exemptions pour les systèmes militaires et de défense, ainsi que pour la recherche. Ils sont réglementés selon le risque. Ceux à haut risque, comme ceux utilisés dans les infrastructures critiques ou les dispositifs médicaux, seront soumis à des réglementations strictes, incluant des évaluations, de la transparence sur l'utilisation des données et une surveillance humaine.

Interdiction de certaines applications d'IA

Certaines applications d'IA menaçant les droits des citoyens sont interdites. Il s'agit notamment la catégorisation biométrique basée sur des caractéristiques sensibles, le grattage non ciblé d'images faciales, la reconnaissance des émotions au travail et dans les écoles, le scoring social et la police prédictive basée sur le profilage.

Mise en application et sanctions

L'AI Act établira un bureau de l'IA à la Commission européenne pour appliquer les règles uniformément dans toute l'UE. Un panel scientifique d'experts indépendants fournira des conseils techniques et éthiques, et un conseil d'États membres assurera une contribution et une surveillance étendues.

Les violations de l'AI Act pourront entraîner des amendes allant jusqu'à 35 millions d'euros ou 7 % du chiffre d'affaires mondial d'une entreprise.

Un impact mondial

L'initiative pionnière de l'UE la place à l'avant-garde des efforts mondiaux pour réglementer l'IA, créant un précédent pour d'autres régions. Le AI Act devrait devenir la norme mondiale pour une IA digne de confiance, influençant les réglementations dans d'autres, dont le Royaume-Uni et les États-Unis.

Ce cadre réglementaire vise à équilibrer l'innovation et la sécurité. Il veille à ce que les systèmes d'IA de l'UE soient de pointe et alignés sur les valeurs et normes européennes, montrant la voie vers une IA responsable et éthique.