Le Maroc, futur hub africain de production de drones militaires israéliens

Publié le 05/08/2024
via TV5Monde


Le Maroc franchit une nouvelle étape dans sa coopération militaire avec Israël en s'apprêtant à devenir producteur de drones militaires. La société israélienne BlueBird Aero Systems a confirmé l'établissement d'une unité de production d'aéronefs sans pilote (drones) sur le sol marocain, qui devrait démarrer ses activités prochainement.

Cette annonce concrétise les ambitions du Maroc de développer une industrie militaire nationale axée sur la fabrication de drones, comme annoncé en novembre 2023 par le ministre de la Défense Abdellatif Loudiyi. Le royaume rejoindra ainsi le cercle restreint des pays africains constructeurs de drones militaires, aux côtés de l'Afrique du Sud, l'Egypte et le Nigeria.

Selon les informations disponibles, l'usine marocaine produira les modèles WanderB, ThunderB et SpyX de BlueBird, des drones principalement destinés à des missions de reconnaissance, de surveillance et de frappe. En 2022, le Maroc avait passé commande de 150 exemplaires de drones WanderB et ThunderB auprès de BlueBird, dont une partie sera désormais assemblée localement.

Cette coopération industrielle militaire avec Israël s'inscrit dans le cadre du renforcement des liens entre les deux pays depuis la normalisation de leurs relations en 2020 dans le cadre des Accords d'Abraham. Elle permettra au Maroc d'accroître ses capacités militaires, notamment dans un contexte de tensions régionales avec l'Algérie autour du dossier du Sahara occidental.