Des archéologues britanniques ont reconstitué le visage d'une femme néandertalienne âgée de 75 000 ans

Publié le 05/03/2024
مدونة ذكاء


Le 2 mai 2024 à Cambridge, une équipe d'archéologues de l'Université de Cambridge a révélé le visage d'une femme néandertalienne ayant vécu il y a environ 75 000 ans. Son nom est Shanidar Z et sa tête a été reconstituée à partir de plus de 200 fragments de crâne fossilisés découverts dans la grotte de Shanidar, en Irak.

Les artistes néerlandais Adrie et Alfons Kennis ont scanné et imprimé le crâne en 3D. Ensuite, ils ont modélisé les muscles et la peau pour reconstituer les traits de Shanidar Z, une Néandertalienne d'environ 1,50 mètre. Elle serait décédée dans la mi-quarantaine, un âge considérable pour l'époque.

L'analyse des protéines de l'émail dentaire a permis de déterminer qu'il s'agissait d'une femme. Son visage présente une usure dentaire importante, signe d'une mauvaise santé bucco-dentaire. La grotte de Shanidar, où au moins 11 Néandertaliens ont été enterrés, suggère l'existence de rituels funéraires élaborés chez cette espèce cousine d'Homo sapiens.

Cette découverte remet en question l'image des Néandertaliens comme étant primitifs. Elle met en évidence leurs comportements élaborés potentiellement proches des premiers humains modernes. Le visage de Shanidar Z, dévoilé dans un documentaire de la BBC, offre un aperçu saisissant de l'apparence de nos lointains cousins. Une partie de leur ADN est toujours présente chez l'Homme actuel.