Un auteur se bat contre les livres générés par l'IA avec un sceau d'authenticité

Publié le 05/01/2024
مدونة ذكاء


L'essor de l'IA générative soulève des questions fascinantes pour le monde de l'édition. Avec la prolifération de romans entièrement écrits par des IA sur des plateformes comme Amazon, comment les lecteurs peuvent-ils faire la différence entre un livre écrit par un humain et un livre généré par un algorithme ?

L'auteur britannique RR Haywood propose une solution innovante : le premier livre au monde portant un sceau d'authenticité « NO-AI », garantissant qu'il a été écrit par un humain et non par une IA. Son roman « The Undead » arbore fièrement ce label, ainsi qu'une garantie écrite pour rassurer les lecteurs.

Haywood appelle l'industrie du livre à adopter largement ce type de label, afin de créer une transparence légale dans la vente de livres en ligne. Selon lui, sans un tel sceau, auteurs et éditeurs s'exposent à des risques juridiques liés au droit des contrats. Le label « NO-AI » représente la créativité humaine à travers quatre empreintes de main et est mis à disposition gratuitement.

Cette initiative soulève des questions passionnantes. L'IA représente-t-elle une menace existentielle pour les auteurs et la littérature ? Ou est-ce une évolution inéluctable appelant de nouvelles formes de création et de régulation ? Le débat ne fait que commencer, mais RR Haywood ouvre courageusement la voie avec sa proposition audacieuse de label « NO-AI ».