Métro de New York: des détecteurs d'armes à IA au banc d'essai pendant 90 jours

Publié le 03/30/2024
مدونة ذكاء


La ville de New York va tester des détecteurs d'armes à feu utilisant l'intelligence artificielle (IA) dans les tourniquets du métro. Le maire Eric Adams a annoncé ce projet une semaine après une altercation dans une station où un homme a été blessé par son propre pistolet.

La ville s'associe avec Evolv, une entreprise du Massachusetts spécialisée dans la détection d'armes. Ses détecteurs sont déjà utilisés dans des écoles et des lieux publics à travers le pays. Cependant, Evolv a fait l'objet de critiques concernant la précision de ses machines, de deux enquêtes gouvernementales et d'une action collective d'actionnaires.

Fonctionnement des détecteurs

Les détecteurs Evolv ressemblent à des détecteurs de métaux mais sont équipés d'une IA. Selon l'entreprise, ils utilisent des champs électromagnétiques basse fréquence et des capteurs avancés pour détecter les armes dissimulées. Le PDG d'Evolv affirme que les scanners peuvent détecter pratiquement tous les types d'armes.

Cependant, des rapports suggèrent que la technologie ne fonctionne pas très bien. Les scanners Evolv auraient des problèmes de précision et de faux positifs.

Mise en œuvre du projet pilote

Le projet pilote débutera dans 90 jours, conformément à la loi POST Act qui exige que le NYPD divulgue les technologies de surveillance utilisées. La ville utilisera cette période pour évaluer d'autres fournisseurs.

Le maire n'a pas précisé où les scanners seront installés ni leur nombre. Evolv est déjà utilisé dans certains lieux publics de New York comme Citi Field et le Metropolitan Museum of Art.